Couverture du magazine du Parc des Volcans d'Auvergne n°32

L’éducation au développement durable en couverture du magazine du Parc d’automne

Parmi les dossiers de cette rentrée, j’ai eu à finaliser l’édition du dernier numéro « Des Volcans et des Hommes », le magazine du Parc des Volcans d’Auvergne. Distribué ces jours-ci (à partir du 13 octobre 2014) dans toutes les boîtes aux lettres des habitants du Parc, il est également téléchargeable ici.

Je connais bien cette publication ainsi que les rouages de sa conception. J’en ai assurée la coordination pendant 5 ans !
Sans nostalgie, c’est avec un certain plaisir que je me suis retrouvé dans le rôle du responsable de la rédaction de ce numéro d’automne. Et je prépare actuellement le numéro suivant qui sortira mi-janvier.

En quoi cela consiste ?
Le profane pourrait en douter mais coordonner la publication d’un magazine trimestriel de 12 pages est un travail fastidieux et de longue haleine. Tout commence par l’élaboration du sommaire dont les sujets sont sélectionnés au sein du comité de rédaction, tout en veillant au respect de la ligne éditoriale, à un bon équilibre avec les numéros précédents et à venir.
Une fois ce sommaire validé, il s’agit de collecter des informations et identifier les personnes ressources. Il faut ensuite commander la rédaction des sujets à un pigiste, quand elle n’est pas assurée en interne ou par soi-même.

Lire, relire et relire encore
Quelques semaines s’écoulent, le temps de reprendre ses autres dossiers, puis les contenus arrivent. Il faut alors lire l’ensemble et s’assurer que les sujets ont été calibrés et traités selon l’angle choisi. Puis, il faut lire et relire les textes, les ajuster, sur la forme comme sur le fond. Il faut parallèlement collecter et sélectionner les visuels, veiller à un bon équilibre dans le choix des photos.
La transmission des éléments au graphiste, qui va mettre le tout en page dans les rubriques du magazine, est souvent vécu comme un aboutissement… Il n’en est rien ! Séance de lecture et de relecture, pour partir en chasse de la moindre coquille, d’une faute d’orthographe ou de syntaxe, d’un défaut dans la mise en page…
Il ne reste plus qu’à faire valider la maquette (version 5 !) aux élus et responsables de l’institution. Un article serait à écrire sur cette seule étape…

Bon à tirer !
Le fichier est parti chez l’imprimeur qui attend l’ultime validation, le BAT (Bon à tirer), avant d’envoyer ces semaines de travail à la rotative. Une dizaine de jours après, les magazines arrivent dans les boîtes aux lettres des habitants du territoire.

Peinture de Sisyphe poussant le rocher sur la montagne

« Sisyphus by von Stuck » par Franz von Stuck

Ouf, terminé !…?
Eh non ! C’est précisément à ce moment-là qu’il faut commencer à travailler sur le numéro suivant : réfléchir aux sujets à traiter, faire le bilan du numéro qui vient de sortir, réunir le comité de rédaction…
Tel Sisyphe, le responsable d’une publication est dévoué à sa tâche cyclique, cet éternel recommencement qui réserve pourtant, à chaque édition, son lot de surprises !